Archives pour l'étiquette lumière

5 étapes pour améliorer les souvenirs de vos rêves

Voici la méthode en 5 étapes pour améliorer les souvenirs de vos rêves

1. N’utilisez pas un réveil matin qui possède une sonnerie agressive

Si cela est indispensable pour votre réveil, utilisez-le en deuxième lieu. Placez l’alarme du premier cadran, plus doux pour votre réveil, 15 minutes avant « l’agressif ». Un réveil brusque vous garantit assurément d’oublier vos rêves.

 

2. Gardez les yeux fermés et laissez-vous submerger par les images et les impressions de votre nuit

Notez-les ou enregistrez-les, sans jugement. Vous transcrirez plus tard vos rêves dans votre journal et procéderez au décodage. Pour l’instant, tel un pêcheur, l’important est de remonter les poissons (les rêves).

3. Repassez dans votre esprit les gens que vous connaissez

Peut-être que certains d’entre eux vont resurgir et qu’ils auront été présents au cours de vos rêves, ce qui est fort probable. La science nous rapporte que nous ne rêvons que de visages connus ou rencontrés au cours de notre vie… Il y a donc de grandes chances que vous ayez rêvé d’un visage qui vous est proche ! Vérifiez !

4. Gardez les yeux fermés et adoptez les différentes positions que vous effectuiez lorsque vous dormiez

Le fait de reprendre physiquement ces différentes positions donne la possibilité de faire ressurgir des souvenirs oniriques…

5. Hydratez-vous !

Avant d’aller au lit, placez un verre d’eau à côté de votre lit et buvez-en une gorgée en vous disant que vous allez vous rappeler de vos rêves à votre réveil. La première action à faire le matin, en gardant les yeux fermés, si possible, c’est de prendre une gorgée et de laisser les rêves remonter à la surface de votre conscience.
J’aime bien dormir, personnellement, avec un bandeau pour me couper de la lumière du matin et me permettre d’être encore dans l’intimité de mes rêves. Cet acte m’offre la chance de m’intérioriser et ne pas sortir trop rapidement de cet état. Je sens que le bandeau fait partie de mon « uniforme » de rêveur, à vous maintenant de trouver le vôtre et d’adopter les rituels adéquats, comme ceux que je vous ai présentés ici, pour vous souvenir facilement de vos voyages dans la dimension onirique !

Article rédigé par Patrick Tremblay, auteur d'Onirikk, Tome 1 : le dernier des Saïwa, disponible aux éditions Lysons.

La magie blanche et ses rituels de guérison

Dans cet article, nous allons vous révéler 8 rituels de magie blanche. Vous apprendrez comment guérir à distance, développer vos pouvoirs de guérisseur(euse) et aider vos proches ainsi que vous-même à demeurer en bonne santé.

ATTENTION : TOUS CES RITUELS N’EXCLUENT EN AUCUN CAS LES SOINS MÉDICAUX. CONSULTEZ VOTRE MÉDECIN OU DEMANDEZ A LA PERSONNE SOUFFRANTE DE CONSULTER UN MÉDECIN OU UN PROFESSIONNEL DE LA SANTÉ MÊME SI VOUS DÉCIDEZ DE METTRE EN PRATIQUE L’UN DE CES RITUELS.


Pratique pour développer vos pouvoirs de guérison

 


A EXERCER UNIQUEMENT SUR VOUS-MÊME

Ce qu’il vous faut : rien.

RITUEL :

 Avant d’entreprendre ce rituel, il est conseillé de prendre une douche, d’être le plus détendu possible et d’être vêtu d’habits confortables.

Une fois que vous êtes prêt(e), asseyez-vous le dos bien droit, en positionnant vos mains sur les cuisses. Inspirez et expirez profondément le temps d’apaiser votre corps, de vous détendre entièrement. Votre rythme cardiaque doit suivre un rythme calme et régulier.

Visualisez ensuite votre corps astral quittant votre corps physique pour se placer en face de vous à une distance environ de deux mètres. Lorsque vous visualiserez parfaitement votre double en face de vous, dites :

Je demande à la puissance de mon Moi Divin avec l’aide de mes guides de guérir complètement et entièrement (nommez la partie souffrante de votre corps).

Visualisez ensuite une lumière d’un vert électrique très intense qui descend du ciel et qui vient entourer la partie souffrante de votre corps. Voyez cette lumière curatrice circuler tout autour de votre partie du corps malade et regardez cette lumière agir également sur votre corps astral, en face de vous.

Visualisez cette lumière guérir la partie malade de tous maux, physiques et psychiques, à jamais. Prenez le temps qu’il vous faut pour bien visualiser la lumière faire son travail de guérison. Dès que vous sentez que celle-ci a agi, dites ceci pour mettre un terme à la séance :

Je te remercie, ô être suprême, (nommez la partie en question de votre corps) est maintenant guéri(e). 

Terminez la séance en visualisant votre double rejoindre votre corps physique.

Ce rituel met en pratique un état modifié de conscience, autrement dit une sortie hors-du-corps. Plus vous pratiquerez ce rituel, plus vous serez capables de percevoir distinctement le travail de la lumière et vous pourrez faire appel à elle pour soigner vos propres maux (et nous le verrons plus loin : pour soigner les maux de vos proches). Il se peut que vous vous sentiez fatigué(e) par la suite, ne paniquez pas, c’est tout à fait normal. Reposez-vous et vous devriez vous sentir nettement mieux et totalement guéri(e) le lendemain.


Pour guérir les autres grâce à la lumière divine

 


A EXERCER SUR LES PERSONNES SOUFFRANTES OU AYANT BESOIN D’UN REGAIN D’ÉNERGIE 

Ce qu’il vous faut : rien.

RITUEL :

 Avant de pratiquer ce rituel sur autrui, veillez à être le plus détendu possible et demandez à vos guides de vous assister dans la séance qui va suivre en disant par exemple (vous pouvez le dire à voix basse ou bien mentalement) :

Guides : je vous demande de bien vouloir m’assister dans cette séance de guérison, soyez à mes côtés et veillez à ce que tout se déroule à la perfection.

Je vous remercie de votre présence et de votre influence. 

Une fois que vous êtes prêt(e), demandez à la personne souffrante de s’allonger confortablement, de fermer les yeux et de se relaxer.

Dès qu’elle vous aura indiqué la partie de son corps qui est malade, fermez les yeux, tournez les paumes de vos mains vers le ciel et dites (à voix basse ou mentalement) en même temps que vous visualisez une lumière verte, électrique, très intense descendre du ciel :

Chargez mes mains de cette puissante lumière divine réparatrice et inondez de lumière le corps de (dites le nom de la personne en question).

Ensuite, visualisez cette lumière descendre jusqu’à fusionner avec vos mains, sentez la chaleur de la lumière s’imprégner dans vos mains et tout en les tendant sur la partie souffrante du corps de la personne en question, dites (à voix basse ou mentalement) :

J’insuffle cette lumière divine, issue de la source créatrice de toutes choses à (dites le nom de la personne en question) pour qu’elle guérisse et revitalise entièrement (dites la partie du corps souffrante). 

Lumière, chasse le mal et la douleur qui persévèrent, nettoie et guéris complètement (dites à nouveau la partie du corps souffrante).

Répétez ces phrases tout en visualisant la lumière capturée dans vos mains circuler autour de la partie du corps malade de la personne en question et visualisez ensuite la lumière s’imprégner dans le corps.

Visualisez cette lumière guérir la partie malade de tous maux, physiques et psychiques, à jamais. Prenez le temps qu’il vous faut pour bien visualiser la lumière faire son travail de guérison. Dès que vous sentez que celle-ci a agi sur le corps du malade, dites ceci pour mettre un terme à la séance :

Je vous remercie, ô êtres suprêmes et lumière divine, (nommez la partie en question de votre corps) est maintenant guéri(e) et (dites le nom de la personne) est pleine d’énergie. 

La séance est ainsi terminée, vous pouvez maintenant demander à la personne en question d’ouvrir les yeux et d’aller se reposer.


Rituel de guérison

 


Ce qu’il vous faut :

  • 1 bougie verte,
  • De l’encens de Myrrhe,
  • 4 branches de sauge,
  • Un œillet rose,
  • Un carré de coton blanc.

Le moment propice pour le réaliser :

  • Une nuit de pleine lune

RITUEL :

Lors d’une nuit de pleine lune, allumez la bougie verte et brûlez l’encens de myrrhe. Enroulez ensuite l’œillet rose à l’aide des quatre branches de sauge dans le carré de coton blanc tout en disant :

Sauge de Jupiter, fleur du Soleil.

Sous votre influence la guérison s’accomplit.

Ainsi soit-il !

Fermez le carré de coton blanc en nouant les quatre coins et placez-le sous l’oreiller du malade.


Poudre pour garder la santé

 


Ingrédients : (en quantité égale)

  • De l’eucalyptus,
  • Des épines de pin ou de sapin,
  • Du romarin,
  • Du persil.

RITUEL :

Réduisez en une fine poudre toutes les herbes en énonçant à voix haute cette incantation :

Ces herbes me maintiennent en santé.

Elles sont véritablement enchantées.

Les rhumes, les toux, les maux ne peuvent plus s’acharner car les herbes sont là pour me garder.

Saupoudrez un peu de cette fine poudre sur vos draps ou gardez-en toujours un peu sur vous.


Tisane de Ginseng pour se maintenir en bonne santé

 


Préparez une tisane de Ginseng et répétez 11 fois l’incantation suivante :

Douleurs et meurtrissures, maladie et fièvre : éloignez-vous !

Que soit la disette pour vous, ce thé me guérit et m’accorde une longue vie.

Buvez la tisane.


Rituel pour chasser la maladie

 


Ce qu’il vous faut :

  • 1 bougie blanche,
  • De l’encens d’oliban ou de myrrhe,
  • 2 cuillerées à soupe de millepertuis,
  • 2 cuillerées à soupe de romarin,
  • 2 cuillerées à soupe de basilic.

RITUEL :

Dans la pièce où dort la personne malade, en son absence, allumez une bougie blanche et faites brûler l’encens d’oliban ou de myrrhe. Réduisez ensuite en poudre toutes les herbes ci-dessus et répandez-les sur le plancher. Balayez le tout hors de la pièce en disant :

Je te bannis maladie et fièvre.

Epargne-moi ta présence.

(dites le nom de la personne malade) est maintenant bien,

Je te commande de rester loin.


Invocation d’Isis pour guérir une personne malade

 


Ce qu’il vous faut :

  • Une bougie bleue,
  • De l’encens de rose.

RITUEL :

Allumez la bougie bleue et brûlez l’encens de rose. Concentrez-vous sur la personne souffrante et répétez 3 fois :

Je t’invoque Isis, déesse de la compassion, afin que tu libères cette personne (dites son nom) du mal dont elle souffre. 

Atherneklesia, Athernebouni, Labisachthi, Chomochoochi, Isis, Souse, Mounte, Tintoreo, Iobast, Bastai, Ribat, Chribat, Oeresibat.

Que ta compassion et ton amour soient avec (dites le nom de la personne).


Rituel de guérison à distance

 


Ce qu’il vous faut :

  •  Une bougie verte,
  • Une bougie blanche,
  • De l’huile essentielle de myrrhe,
  • Une photographie de la personne malade ou, à défaut, son nom sur un morceau de papier que vous écrirez à l’encre verte,
  • De l’encens de myrrhe.

RITUEL :

 Allumez la bougie verte et faites brûler l’encens de myrrhe. Prenez quelques gouttes d’huile essentielle de myrrhe pour oindre la bougie blanche et dites cependant :

Au nom de la Grande Déesse, celle qui nous emplit de son souffle de vie, je consacre cette effigie afin d’éloigner la maladie.

Placez ensuite la bougie sur la photographie de la personne ou sur le morceau de papier où vous avez inscrit son nom à l’encre verte.

Allumez la bougie et concentrez-vous quelques minutes sur la personne malade. Visualisez-vous en train de lui envoyer de l’énergie (vous pouvez, comme dans les rituels précédents, visualiser une lumière qui émane de votre corps ou qui descend du ciel et se dirige vers la personne en question).

Pendant que vous visualisez cette énergie, répétez 3 fois :

A mesure que cette bougie se consume, la magie entre en action.

La maladie part et (dites le nom de la personne) de sa santé reprend possession.

Laissez les bougies se consumer entièrement.

[Vous recevrez une Newsletter toutes les semaines pour vous prévenir de chaque nouvelle parution. Si vous n'avez pas notre Newsletter dans votre boîte mail principale, n'oubliez pas de vérifier vos spams.]

Retrouvez tous nos articles sur la page Facebook de Magie & Sciences Occultes !

[Zoom] sur le roman

Zoom sur le roman

Même les plus réticents à la lecture ont un jour eu dans les mains un roman. Que ce soit du fait d’une lecture imposée par l’école ou d’une tout autre occasion. En effet, le roman est le genre le plus lu en France. Mais, qu’est-ce qu’un roman exactement ?

Il s’agit d’un genre littéraire, caractérisé par une narration fictionnelle, et qui possède de multiples sous-genres (fantastique, policier, science-fiction…).

Origines du roman

Le terme « roman » (latin vulgaire) désigne une traduction en langue romane d’un texte écrit en latin. La littérature française née du Serment de Strasbourg, premier texte écrit en « roman ». Ce pacte (à valeur juridique) entre les petits-fils de Charlemagne a été rédigé en 842. Avant cette date, tous les textes étaient écrits en latin.

Au moyen-âge, au XIIe siècle, le roman s’écrit alors en vers. Il évoque ainsi, par des histoires fabuleuses et proches de l’épopée, les questions qui préoccupent la plupart des gens à l’époque. Au XIIIe siècle, les vers se transforment en proses dans les aventures de Lancelot du Lac. À partir de là, le genre romanesque se développe véritablement.

Le roman connait ses heures de gloire dès le XIXe siècle, qu’il soit historique, d’aventure, de science-fiction…

La lecture d’un roman jette sur la vie une lumière.” (Louis Aragon)

À bientôt pour un nouveau « Zoom sur… »

Maud Wlek, auteure de Nayra disponible sur lysonseditions.com