Archives pour l'étiquette fantastique

Onirikk – Tome 1 : le dernier des Saïwa, de Patrick Tremblay

L’histoire d’Onirikk

Norval Séguin, 15 ans, aimerait bien trouver une solution pour sortir son père de l’état catatonique dans lequel il est plongé depuis de nombreuses années. Lors d’une visite à l’hôpital, Norval rencontre une femme excentrique, Magdalena, qui lui révèle que son père est prisonnier dans le Monde des Rêves, Onirikk, et que lui seul peut le délivrer de là et le sauver de sa léthargie, mais… sortira-t-il vivant des territoires des cauchemars ?

En tant que dernier Saïwa, il est le seul à pouvoir entreprendre cette épique et périlleuse aventure !

A propos de l’auteur

Né le 30 Juillet 1970 à Montréal et diplômé de l’École Nationale de l’Humour en 1997, Patrick y donne maintenant des cours de Créativité et d’Écriture humoristique depuis 10 ans. Il a collaboré aux textes pour les spectacles de l’humoriste-conteur Boucar Diouf « L’Africassé-e » et « Pour une raison X ou Y ».

Il a été scripteur pour l’émission « On connaît la chanson » à TVA et « Mort de rire » à Vrak TV. Il a participé, à titre d’humoriste, à des galas autant à « Juste Pour Rire » que pour le « CommediHA ! » et le « Comédie Club ». Tout récemment, il a coaché des gens âgés de 65 à 90 ans pour le spectacle d’humour « Les retraités en spectacle ».

Il est l’inventeur du Speed Creating. Une technique créative de groupe pour optimiser les idées et les projets. Inspirée directement du speed dating, cette technique de créativité est adaptée au mode de vie contemporain : plaisir et vitesse. La méthode du speed creating est donc basée sur les premières idées qui surgissent, sans intellectualiser le tout, et mue par un souci de rapidité et d’efficacité maximale.

Patrick Tremblay donne régulièrement des formations dans les entreprises sur la créativité corporative ainsi que sa conférence, « L’humour comme associé ». Il est l’inventeur de Cré-O-Nirik : jeu de cartes pédagogique non compétitif, interactif et collaboratif qui stimule l’imagination et la créativité.

Commander un exemplaire d’Onirikk, Tome 1 : le dernier des Saïwa, livré chez vous :

[Frais de port : 3,50€ – Livraison dans le monde entier]

Retrouvez Onirikk & Patrick Tremblay sur https://www.lysonseditions.com/onirikk

et sur Facebook ici !

NOTA BENE POUR LES RÈGLEMENTS DEPUIS LE CANADA

Les prix affichés et encaissables sont uniquement en euros (€). Ils sont convertis automatiquement en DCA pour les réglements depuis le Canada, sans aucun frais supplémentaire. Le livre Onirikk - Tome 1 : le dernier des Saïwa, de Patrick Tremblay est au prix de 14,99€, soit 21,86 DCA et les frais de port sont de 3,50€ soit 5,10 DCA, au total : 18,49€, soit 26,97 DCA.

L’interview de Maud Wlek en 7 questions !

Aujourd’hui, Zoom sur Maud Wlek, auteure de Nayra, dont le premier tome intitulé “Magie Obscure” est d’ors-et-déjà disponible !

Voici 7 réponses à nos questions qui vont vous permettre de mieux connaître cette fantastique auteure !

1/ Vous avez été militaire, aviez-vous conscience de votre fibre littéraire avant de vous engager dans l’armée ?

Absolument pas. Et puis, à cette époque de ma vie : je n’avais pas les mêmes envies ni objectifs qu’aujourd’hui. Je n’ai jamais aimé lire, jusqu’à ce Noël où mes parents m’ont offert le premier tome de la célèbre saga “Harry Potter”. J’étais quelqu’un de très timide, je lisais peu et l’écriture n’était pas encore une évidence pour moi. Sans doute mon manque de confiance m’a-t-il freiné avant que j’ose me lancer dans l’aventure ? L’armée a su m’apporter beaucoup plus de confiance en moi et je peux dire que sans cet engagement je n’aurais probablement jamais eu le courage de réaliser ce que j’ai fait aujourd’hui en créant ma propre saga fantastique

2/ Comment avez-vous eu l’idée d’écrire Nayra, quel a été l’élément déclencheur ?

Mon mari souffre depuis des années d’algie vasculaire de la face. Un jour, j’ai vraiment ressenti l’envie de m’évader totalement par rapport à ce que nous vivions quotidiennement. C’est ainsi qu’est née Nayra

3/ Pour vous écrire, c’est…

la liberté, laisser une part de nous immortelle

4/ Quels sont vos points communs avec l’héroïne de votre saga Nayra, Lana Wolski ?

A n’en pas douter, je suis aussi maladroite qu’elle, sinon plus ! Je peux aussi me révéler têtue et caractérielle mais je suis également très tolérante, honnête et gentille. Comme j’aime souvent le dire : personne n’est parfait et c’est ce qui nous rend unique et beau à notre manière. 

5/ Si vous deviez avoir un seul pouvoir magique (un seul !), lequel serait-il et pourquoi ?

Difficile d’en choisir qu’un mais j’opterais pour le pouvoir de guérison. Voir les gens que j’aime souffrir me brise le cœur et je serais comblée de pouvoir les aider… 

6/ Vous excellez dans le fantastique, qu’est-ce qui vous plaît tant dans ce registre ?

Il me donne l’impression d’être libre. C’est un registre où tout me semble permis, plus que dans les autres. Et le fait de garder les pieds sur terre, avec la part de réalité propre au fantastique, renforce l’illusion que tout est possible. 

7/ Dans la vie, quelles sont les trois choses qui vous tiennent le plus à cœur ?

Les trois choses qui me tiennent le plus à cœur sont : 
  • L’amour,
  • La tolérance,
  • Le respect.
Je pense qu’avec ces trois qualités, on peut accomplir énormément de belles choses !

Interview réalisée le 14 août 2017 par Leandro De Carvalho pour Lysons éditions. Merci à Maud Wlek d’avoir répondu à nos questions ! 

Retrouvez Maud Wlek sur sa page Facebook, ou sur la page officielle de Nayra.

Pour commander votre exemplaire (format standard), dédicacé par l’auteure et livré chez vous :

[Frais de port en sus : + 3,50€]

Pour commander votre exemplaire (format livre de poche), dédicacé par l’auteure et livré chez vous :

[Frais de port en sus : + 3,50€]

Livraison dans le monde entier*

*sauf conditions exceptionnelles.

Vous pouvez également acheter Nayra sur Amazon, au format standard ici (non dédicacé, mais frais de livraison à 0,01cts)

et au format de poche ici (non dédicacé, mais frais de livraison à 0,01cts).

lysonseditions.com

L’interview en 7 questions de la romancière S-P Decroix

Aujourd’hui nous faisons un Zoom sur S-P Decroix, l’auteure qui vient tout juste de publier son roman La Princesse du fond des Temps, qui suscite dès sa sortie (le 9 Août) un vif intérêt de la part des lecteurs, nombreux à avoir pré-commandé leur exemplaire avant sa sortie.

Nous lui avons posé quelques questions afin qu’elle ait moins de secrets pour vous…

1/ Depuis combien d’années écrivez-vous et comment avez-vous commencé à écrire vos premiers romans ?

J’écris des romans depuis mes 16 ans, puisque j’ai 41 ans aujourd’hui, on peut dire que cela fait 25 ans que j’écris. Mais, je dois préciser que j’avais commencé bien avant, en écrivant de la poésie.

2/ Quelle a été votre intention lorsque vous avez écrit La Princesse du fond des Temps ?

Cette question, répond également à la seconde partie de la première.
Lorsque j’ai écrit ce conte fantastique à l’âge de 16 ans, mon tout premier, c’était avant tout pour mes sœurs Emmanuelle et Aurore âgées à l’époque de 12 et 7 ans. Je voulais leur changer les idées, les initier à la magie des rêves. Et à leur âge, quoi de mieux qu’une belle héroïne au caractère revêche en quête d’une aventure extraordinaire ?

3/ Pour vous écrire, c’est…

m’évader, inviter les autres à voyager dans mes mondes, c’est aussi partager, tout simplement.
Je trouve cela merveilleux de me dire que je parviens à faire rêver, à transporter les gens avec moi, “ailleurs”, juste avec des mots… c’est vraiment fantastique.

4/ Quels sont vos points communs avec l’héroïne de votre roman, Sokorie ?

Sans doute ma détermination, car il m’en a fallu du temps, du travail et du courage pour en arriver là où je suis maintenant.

Les obstacles ont été nombreux, je ne doute pas un instant qu’il y en ait certainement d’autres, mais je suis et resterai toujours debout, même s’il m’est souvent arrivé d’en douter. Et cela fait du bien de savoir qu’un éditeur croit réellement en vous. Je ne remercierais jamais assez Lysons éditions pour leur soutien.

5/ Si vous deviez être l’héroïne d’une légende autre que celle de la Princesse du fond des Temps, laquelle serait-elle ?

Il est certain que je ne serais pas une nouvelle “Blanche-Neige” ou “Cendrillon”. J’aime que mes héroïnes soient un peu plus “débrouillardes”. Donc je penserais plutôt à une Légende comme celle de “Mulan“, une aventurière au grand cœur qui a sans doute été une des premières à être dans le combat des préjugés. Elle pourrait être assimilée à la cause féminine, tout comme la “princesse Leïa” de “Star Wars”.

La “force” est avec elles mais pas seulement ; la douceur, l’intelligence aussi, et encore une fois : la détermination.

6/ Vous avez eu de nombreux prix littéraires, comment vivez-vous cette reconnaissance de votre travail et cette notoriété grandissante ?

Oui, je participe à des concours depuis longtemps. C’est toujours émouvant de savoir que votre travail plaît et qu’il est récompensé. Mais je ne pense pas avoir de réelle notoriété. il faut être sage et rester humble car le chemin pour être “reconnu” est caillouteux, et si parvenir au sommet est difficile, tomber est très aisé, au contraire. Je veux donc garder la tête froide et agir avec prudence, sagesse. Par contre, si je peux mettre cette “reconnaissance” au servir de causes justes, je le ferai. C’est d’ailleurs dans ce cadre que je participe à l’événement de la rentrée de la fondation Pièces Jaunes de ma région.

7/ Si vous aviez un seul message à transmettre à vos lecteurs/lectrices, quel serait-il ?

L’espoir est ce qui maintient les peuples humains en dehors des ténèbres. Particulièrement lors d’événements troublants, difficiles, voire atroces. C’est aussi cette flamme fragile qui nous permet de voir “plus loin”. Croyez en vos rêves. Croyez en vous et gardez toujours espoir.

Interview réalisée le 14 août 2017 par Leandro De Carvalho pour Lysons éditions. Merci à Sandrine d’avoir répondu à nos questions ! 

Retrouvez S-P Decroix sur sa page Facebook, ou sur la page officielle de La Princesse du fond des Temps.


 Format STANDARD, 23,5×15,5cm, Noir et Blanc, Pages intérieures crème, couverture brillante, 128 pages.

Acheter votre exemplaire dédicacé par l’auteure, livré chez vous :

[Frais de port en sus : + 3,50€]

Livraison dans le monde entier*

*sauf conditions exceptionnelles.

Vous pouvez également l’acheter sur Amazon ici (non dédicacé, mais livré pour seulement 0,01cts !)

lysonseditions.com

La Princesse du fond des Temps

Aujourd’hui…

La Princesse du fond des Temps a été récompensée par le Prix Anticipation CEPAL en 2004 

Résumé

Vous voilà propulsé dans un endroit étrange où de mystérieux cavaliers attaquent un village. Heureusement, vous sauvez in extremis une petite fille de leurs mains.

Le lendemain, lorsque vous vous réveillez, vous êtes bien chez vous, essoufflé, certes, mais dans votre lit. Alors que vous savourez d’avance votre dimanche de repos, vous prenez un livre qui retrace, à votre plus grande surprise, les grandes lignes de votre rêve.

Une question se pose à vous alors que le récit de Sokorie vous transporte au royaume d’Aldamar : « S’agissait-il d’un rêve ? »

Il n’y a qu’un seul moyen de le savoir : s’enfermer à double tour et dévorer cette histoire.

Vous y serez lecteur, acteur… peut-être rêveur ? Maintenant que vous avez commencé à lire, il est temps pour vous de le découvrir !

Commandez votre exemplaire !

 Format STANDARD, 23,5×15,5cm, Noir et Blanc, Pages intérieures crème, couverture brillante, 128 pages.

Acheter votre exemplaire livré chez vous :

[Frais de port en sus : + 3,50€]

Livraison dans le monde entier*

*sauf conditions exceptionnelles.

lysonseditions.com

[Zoom] sur le roman

Zoom sur le roman

Même les plus réticents à la lecture ont un jour eu dans les mains un roman. Que ce soit du fait d’une lecture imposée par l’école ou d’une tout autre occasion. En effet, le roman est le genre le plus lu en France. Mais, qu’est-ce qu’un roman exactement ?

Il s’agit d’un genre littéraire, caractérisé par une narration fictionnelle, et qui possède de multiples sous-genres (fantastique, policier, science-fiction…).

Origines du roman

Le terme « roman » (latin vulgaire) désigne une traduction en langue romane d’un texte écrit en latin. La littérature française née du Serment de Strasbourg, premier texte écrit en « roman ». Ce pacte (à valeur juridique) entre les petits-fils de Charlemagne a été rédigé en 842. Avant cette date, tous les textes étaient écrits en latin.

Au moyen-âge, au XIIe siècle, le roman s’écrit alors en vers. Il évoque ainsi, par des histoires fabuleuses et proches de l’épopée, les questions qui préoccupent la plupart des gens à l’époque. Au XIIIe siècle, les vers se transforment en proses dans les aventures de Lancelot du Lac. À partir de là, le genre romanesque se développe véritablement.

Le roman connait ses heures de gloire dès le XIXe siècle, qu’il soit historique, d’aventure, de science-fiction…

La lecture d’un roman jette sur la vie une lumière.” (Louis Aragon)

À bientôt pour un nouveau « Zoom sur… »

Maud Wlek, auteure de Nayra disponible sur lysonseditions.com

Nayra – Tome 1 : Magie Obscure, de Maud Wlek

L’histoire de Nayra

Jeune française de dix-sept ans, Lana Wolski mène une vie plutôt solitaire dans la belle ville de Montauban, depuis la mort de sa mère six mois auparavant. Pourtant, son existence va se retrouver bouleversée à bien des égards lorsque son père se voit offrir une opportunité de travail qu’il ne peut refuser, laissant à ses enfants Tom, Lana et Joy la possibilité de venir avec lui ou non. Lana choisira donc de suivre son père et son frère jusqu’à Williamstown, petite bourgade située dans le Massachusetts, aux États-Unis.

Dès lors, sa vie changera du tout au tout. En effet, elle parviendra très vite à se faire intégrer et à avoir des amis, se mettant avec facilité dans la peau d’une lycéenne américaine typique. Cependant, des événements étranges et surnaturels vont la confronter à une réalité à laquelle elle ne s’attendait absolument pas.

Et puis, qui est cette mystérieuse jeune fille à la chevelure flamboyante qui hante ses nuits ? Les liens du sang sont-ils la base de tout ?

A propos de l’auteure

MAUD WLEK

Maud Wlek, née le 28 novembre 1988 à Valence, est une inconditionnelle de la lecture et milite pour la cause animale. Très influencée par le milieu artistique et notamment par la saga Harry Potter qu’elle affectionne particulièrement depuis sa tendre enfance, écrire est devenu pour elle une véritable passion depuis qu’elle a donné vie à Nayra, en juin 2013, sa première saga fantastique. En janvier 2015, Maud Wlek signe un premier contrat dans une maison d’édition où les quatre tomes de sa saga seront publiés. L’auteure entame ensuite de nouveaux projets d’écriture dont sa nouvelle intitulée « Le Yūrei » sera sélectionnée en décembre 2016 pour figurer dans l’anthologie officielle du Salon Japan Impact 2017. Hissée par le soutien de ses fidèles lecteurs et forte de son cursus littéraire, Maud Wlek aspire à transmettre un beau message d’espoir et d’encouragement aux futurs écrivains de sa génération et des générations futures à travers ses œuvres :

« Quand on a un rêve, une passion : rien n’est impossible ! »

La jeune auteure, pleine de talent et de qualités humaines, nous démontre avec Nayra qu’elle a non seulement un bel univers empli d’imagination, mais également une sensibilité à fleur de peau qui sait toucher le cœur de ses lecteurs ! Elle s’engage, par ailleurs, à reverser une partie de ses revenus générés par les ventes de sa saga Nayra à l’association Endo France qui lutte contre l’endométriose ainsi qu’à la SPA. Maud Wlek est à l’image de son héroïne : courageuse, généreuse, bienveillante et envoûtante !

Pour commander votre exemplaire (format standard), livré chez vous :

[Frais de port en sus : + 3,50€]

Pour commander votre exemplaire (format livre de poche), livré chez vous :

[Frais de port en sus : + 3,50€]

Livraison dans le monde entier*

*sauf conditions exceptionnelles.

Vous pouvez également acheter Nayra sur Amazon, au format standard ici (non dédicacé, mais frais de livraison à 0,01cts)

et au format de poche ici (frais de livraison à 0,01cts).

lysonseditions.com

[Zoom] sur le héros dans la littérature

Aujourd’hui, on se retrouve pour une nouvelle série d’articles : « Zoom sur… ». Régulièrement, « Zoom sur… » fera un point rapide sur un sujet en rapport avec la littérature. Et j’ai décidé de commencer avec celui qui porte le roman tout au long des chapitres :  le héros.

Le héros ou le “super” héros

Le héros – tel que nous l’entendons de nos jours – est un personnage humain ou surnaturel, faisant preuve de courage et d’abnégation. Il se distingue du héros antique, dont la définition étymologique le qualifie de demi-dieu.

C’est principalement à partir du XIXe siècle que le héros est devenu de plus en plus réaliste.

En effet, il ne possède plus la noblesse ou le côté glorieux des héros antiques et médiévaux. Au contraire, son parcours, empreint de sentiments, pourrait être celui du lecteur. C’est en cela qu’il est apprécié. Il est réaliste, voire ordinaire.

À travers son histoire, il est facile de s’identifier à lui, selon son cheminement, ses réflexions, ses doutes.

Selon le genre du roman, le héros incarnera notre désir d’exploration, d’ascension sociale ou sera soumis aux affres de la passion.

Finalement,

le héros dans la littérature éveille inconsciemment celui qui sommeille en nous.

Il n’est jamais trop tard pour le laisser s’exprimer, et qui sait, vous pourriez être un jour celle ou celui qui a donné l’inspiration à un auteur qui, à son tour, aura insufflé la vie à un héros à travers la littérature !

À bientôt pour un nouveau « Zoom » !

Article rédigé par Maud Wlek, auteure de Nayra.

 

Le fantastique : un registre subtil, engagé et révélateur !

Grande adepte de ce registre en particulier, tant en lecture qu’en écriture, je suis ravie de pouvoir vous en dire un peu plus sur le fantastique.

Les différents genres littéraires

Tout d’abord, faisons un point global. Il existe plusieurs genres littéraires :

  • poétiques,
  • narratifs,
  • théâtraux,
  • épistolaires,
  • argumentatifs,
  • descriptifs,
  • graphiques
  • et expérimentaux.

Chacun compte des sous-genres et des registres. Si vous désirez en savoir plus sur le sujet, je vous invite à consulter cette page qui vous détaillera parfaitement les divers genres, sous-genres et registres en littérature : En savoir plus.

Ainsi, le fantastique est un registre, classé dans le genre narratif. Jusque-là, vous me suivez ? Parfait. Il n’est pas aisé de s’y retrouver, je vous l’accorde…


Le fantastique : entre magie et réalité !

Entrons maintenant dans le vif du sujet : le fantastique. Dans ce registre littéraire, le surnaturel s’introduit et évolue dans un cadre réaliste. Le héros a une réaction de rejet ou de peur face aux évènements surnaturels auxquels il se retrouve confronté. À ne pas confondre avec la fantasy ou le merveilleux. Dans la fantasy, comme dans le merveilleux, le surnaturel est accepté et souvent utilisé pour définir les règles d’un monde imaginaire ; l’imaginaire évoqué est perçu comme une norme et s’éloigne considérablement de notre réalité… (Le Seigneur des Anneaux, Le Trône de fer, Harry Potter…).


Les origines du fantastique

Définition donnée, passons aux origines du fantastique. La véritable source de ce genre est le roman gothique anglais, apparu fin 1785. À cette époque, les auteurs créent dans leurs œuvres une atmosphère d’horreur plus prononcée, propulsant les lecteurs dans une interrogation commune : qu’est-ce qui est réel et qu’est-ce qui ne l’est pas ? En France, les auteurs s’inspirent de ces romans et proposent des œuvres dites « frénétiques » (ou qu’on qualifie de « roman noir »), incluant dans ces dernières le goût pour le macabre ou l’horreur. Le romantisme frénétique rejette ainsi l’esprit des Lumières, tout comme la rigueur classique de l’époque.

Finalement, fort de ces influences, c’est en Allemagne que naît véritablement le registre fantastique, au début du XIXe siècle, grâce à l’écrivain Adelbert von Chamisso. Mais c’est Hoffmann (Ernst Theodor Amadeus Hoffmann) qui aura une influence universelle sur ce registre. D’ailleurs, c’est par ses contes, traduits en français dans les années 1830, que le Fantastique connaîtra un véritable essor en France. De grands auteurs s’y sont essayés : Honoré de Balzac, Théophile Gautier ou encore Guy de Maupassant. À noter que le registre fantastique a souvent été utilisé pour contourner la censure, et pour diffuser, par exemple, des critiques politiques ou certaines revendications sans craindre d’éventuelles représailles.


Un registre subtil, engagé et révélateur !

Le propre du fantastique serait de révéler des choses habituellement cachées et que nous ne voulons pas voir.

Selon Lovecraft, le fantastique doit provoquer une peur afin de générer une catharsis (le fait de libérer ses émotions refoulées) chez le lecteur. Ainsi, les manifestations surnaturelles dans le fantastique sont la plupart du temps néfastes, mais c’est, paraît-il, pour notre bien ! Moi, je ne m’en lasse pas !


Où trouver le registre fantastique dans les livres ?

De manière non exhaustive, je vous cite ici quelques-unes des œuvres littéraires, dans le registre fantastique, les plus connues ou qui ont eu un impact dans l’apparition de ce registre :

  • Château d’Otrante, Horace Walpole, 1764 (inaugure le genre du roman gothique) ;
  • Vathek, William Beckford (l’un des principaux romans de tendance frénétique, écrit en français par un auteur anglais en 1786) ;
  • Les Élixirs du Diable, Hoffmann, 1815 ;
  • L’élixir de longue vie, Honoré de Balzac, 1830 ;
  • Le Meneur de loups, Alexandre Dumas, 1857 ;
  • Le Horla, Guy de Maupassant, 1887 ;
  • Celui qui hantait les ténèbres, H.P Lovecraft, 1935 ;
  • Shining, l’enfant lumière, Stephen King, 1977 ;
  • Journal d’un vampire, L.J.Smith, 1991 ;
  • Twilight, Stephenie Meyer, 2005.

Pour conclure, je vous révélerai ce que j’aime à penser :

le fantastique, c’est être libre, tout en gardant un petit peu les pieds sur Terre…

Article rédigé par Maud Wlek (Auteure de Nayra).

Le Petit Chaperon Rouge : un Nouveau Monde

À Novam Elpis, Églantine, celle que tout le monde surnomme « le Petit Chaperon Rouge », est chassée hors de son village suite à de terribles rumeurs à son sujet. Convaincus que la jeune fille est à l’origine de la réapparition des loups au sein des terres d’Iterum Mundi, une véritable chasse aux sorcières s’organise afin que le calme règne à nouveau.

Églantine part ainsi explorer les environs, inconnus des villageois. Elle découvre un univers riche et merveilleux dans lequel elle trouvera ses origines et aura pour mission de dompter les loups qui avaient depuis longtemps disparu ! Une quête pour rétablir l’ordre et la vérité s’engage à travers un voyage qui lui apportera les réponses aux questions qu’elle se pose sur la vie et sur son existence.

Leandro De Carvalho revisite ici le célèbre conte et nous révèle dans cette version les origines du Petit Chaperon Rouge depuis sa naissance jusqu’au conte de Charles Perrault !

Une saga unique au monde à découvrir en exclusivité sur Amazon dans sa première édition ou sur le site de l’éditeur ici !

Commandez Le Petit Chaperon Rouge : un Nouveau Monde, au format standard, dédicacé par l’auteur & livré chez vous :


Je suis un Ange : un conte illustré au coeur des nuages !

Samuel voue une réelle admiration pour les anges depuis son enfance et il rêve même d’en être un ! Lorsqu’il arrive au village d’Old Eden, il découvre que nul habitant ne croit à l’existence des anges ; ils n’ont plus foi en l’Amour, excepté Samuel ! En effet, le roi des Enfers et ses créatures règnent sur le peuple grâce à leur soumission. Terrifiés à l’idée de finir leurs jours en Enfer, les habitants ont perdu tout espoir de vivre en hommes libres. Comment réagir face au mal qui persévère ? Samuel, lui, veut y croire : les anges existent ! Et il va le prouver !

Un conte fantastique au coeur des nuages à découvrir en exclusivité sur Amazon !