Archives pour l'étiquette événements

Le message d’amour d’un commerçant à Saint-Etienne !

« Derrière chaque commerçant, il y a une vie… »

 

Leandro De Carvalho, fondateur de la maison d’édition Lysons, vient d’ouvrir sa première boutique à Saint-Etienne. Celui-ci tenait à nous faire partager son amour pour cette ville.

Depuis qu’il est résident stéphanois, ce lyonnais déploie une énergie débordante pour mettre en lumière notre belle cité.

Saint-Etienne, ville de ressources et d’innovations, est mise à l’honneur par un fervent défenseur de la pluralité de la métropole : ce tout nouveau ligérien nous fait partager son parcours en toute humilité, sans ne jamais sombrer dans le misérabilisme. Malgré son jeune âge, cet entrepreneur aux multiples talents, déploie des trésors d’ingéniosité pour promouvoir sa ville d’adoption. Talentueux, artiste aux multiples casquettes, il s’est essayé avec succès dans différents domaines dont la photographie d’art, le cinéma, la chanson, et aujourd’hui l’édition.
Mué par une fibre esthétique indiscutable et reconnue, il a traversé des périodes difficiles sans toutefois, ne jamais se laisser gagner par le découragement.

S’il défend aujourd’hui les couleurs de la ville du chaudron, c’est qu’il y ressent une atmosphère à la hauteur de sa créativité.
Depuis que cet éditeur a emménagé aux Galeries Dorian, il insuffle à son quartier, une dynamique novatrice, développant toutes les semaines des événements artistiques et culturels.

Au fil des mois, il est devenu un fervent défenseur des petits commerces du centre-ville. Animé par des valeurs authentiquement vouées au développement du tissu commercial du centre de la localité, il s’efforce avec la participation de confrères audacieux d’offrir à la clientèle, non plus un simple service, mais un concept original d’animation… et il y parvient !
Nombreux sont les passants qui se précipitent dans cette galerie, autrefois presque désertée, pour assister à de multiples actions culturelles. On pourrait presque parler d’une nouvelle façon de promouvoir le commerce !
Il entraîne désormais dans son sillon de nouvelles enseignes qui ont, comme lui, pris conscience que, pour exister face à la grande distribution de la périphérie, il faut être innovant et surtout soigner une clientèle exigeante, désireuse d’obtenir des services de qualité, et du sur mesure.

Les petits commerçants du centre-ville sont tous des chefs d’entreprise soucieux de pérenniser leur affaire. Tous travaillent dur, aiment leur travail, prodiguent des conseils et ont une oreille attentive envers leurs clients. C’est ce qui les distingue, en majorité, des grandes surfaces périphériques.

Un cœur de ville ne peut exister sans commerce, battons-nous aux cotés de Mr De Carvalho et de tous ces commerçants pour que notre ville continue d’être le poumon et le cœur de notre commune.

SAINT-ETIENNE… VILLE DE CŒUR, DE SAVOIR FAIRE et D’ATTRACTIVITÉ

Le saviez vous ?

* Saint-Etienne : l’immobilier est l’un des plus accessibles de France,
* Saint-Etienne : élue cité internationale du Design, réf Biennale du Design,
* Saint-Etienne : La fête du livre draine des écrivains de renommée mondiale,
* St-Etienne : siège de nombreuses entreprises de hautes technologie,
* St-Etienne : une ville au patrimoine architectural et culturel riche et préservé,
* St-Etienne : un musée d’art contemporain que nous envie le monde entier,
* Saint-Etienne, berceau de l’innovation, de nombreuses entreprises testent des concepts avant d’exporter les projets à l’étranger,
* Saint-Etienne : Le Chaudron de Geoffroy Guichard comme dit la chanson « on a les meilleurs supporters » et ce n’est pas une légende !

Il y aurait tant à dire sur cette commune protéiforme et en plein essor, ceux qui viennent vivre à Saint-Etienne savent qu’elle fourmille de belles opportunités !

Saint-Etienne : ville de tous les possibles, c’est à vous stéphanois que l’avenir est radieux !

On aime #saintétienne ! On souhaite mettre en avant tous ceux qui travaillent durement à la rendre créative, innovante et dynamique !

Aimez, réagissez avec le #jaimesaintétienne et partagez ce message positif pour que les consciences s’éveillent et que l’on comprenne l’importance de continuer à soutenir nos commerçants au grand cœur ! Saint-Etienne CŒUR DE VILLE EN OR… Faites-le savoir au monde entier !

[Source : Article rédigé par Estelle Convers-Amathieu Constl]

Musique proposée par La Musique Libre
Ehrling – Stay Forever Ft. Yohanna Seifu : https://youtu.be/dtAnVcZG4aY
Ehrling : https://soundcloud.com/ehrling
———————————————————————
Musique composée par Ehrling et Yohanna Seifu :
https://soundcloud.com/ehrling
——————————————————————–
Vidéo : Leandro De Carvalho – Lysons éditions
Copyright 2018 – Tous droits réservés
https://www.lysonseditions.com/jaimesaintetienne

L’interview de Maud Wlek en 7 questions !

Aujourd’hui, Zoom sur Maud Wlek, auteure de Nayra, dont le premier tome intitulé « Magie Obscure » est d’ors-et-déjà disponible !

Voici 7 réponses à nos questions qui vont vous permettre de mieux connaître cette fantastique auteure !

1/ Vous avez été militaire, aviez-vous conscience de votre fibre littéraire avant de vous engager dans l’armée ?

Absolument pas. Et puis, à cette époque de ma vie : je n’avais pas les mêmes envies ni objectifs qu’aujourd’hui. Je n’ai jamais aimé lire, jusqu’à ce Noël où mes parents m’ont offert le premier tome de la célèbre saga « Harry Potter ». J’étais quelqu’un de très timide, je lisais peu et l’écriture n’était pas encore une évidence pour moi. Sans doute mon manque de confiance m’a-t-il freiné avant que j’ose me lancer dans l’aventure ? L’armée a su m’apporter beaucoup plus de confiance en moi et je peux dire que sans cet engagement je n’aurais probablement jamais eu le courage de réaliser ce que j’ai fait aujourd’hui en créant ma propre saga fantastique

2/ Comment avez-vous eu l’idée d’écrire Nayra, quel a été l’élément déclencheur ?

Mon mari souffre depuis des années d’algie vasculaire de la face. Un jour, j’ai vraiment ressenti l’envie de m’évader totalement par rapport à ce que nous vivions quotidiennement. C’est ainsi qu’est née Nayra

3/ Pour vous écrire, c’est…

la liberté, laisser une part de nous immortelle

4/ Quels sont vos points communs avec l’héroïne de votre saga Nayra, Lana Wolski ?

A n’en pas douter, je suis aussi maladroite qu’elle, sinon plus ! Je peux aussi me révéler têtue et caractérielle mais je suis également très tolérante, honnête et gentille. Comme j’aime souvent le dire : personne n’est parfait et c’est ce qui nous rend unique et beau à notre manière. 

5/ Si vous deviez avoir un seul pouvoir magique (un seul !), lequel serait-il et pourquoi ?

Difficile d’en choisir qu’un mais j’opterais pour le pouvoir de guérison. Voir les gens que j’aime souffrir me brise le cœur et je serais comblée de pouvoir les aider… 

6/ Vous excellez dans le fantastique, qu’est-ce qui vous plaît tant dans ce registre ?

Il me donne l’impression d’être libre. C’est un registre où tout me semble permis, plus que dans les autres. Et le fait de garder les pieds sur terre, avec la part de réalité propre au fantastique, renforce l’illusion que tout est possible. 

7/ Dans la vie, quelles sont les trois choses qui vous tiennent le plus à cœur ?

Les trois choses qui me tiennent le plus à cœur sont : 
  • L’amour,
  • La tolérance,
  • Le respect.
Je pense qu’avec ces trois qualités, on peut accomplir énormément de belles choses !

Interview réalisée le 14 août 2017 par Leandro De Carvalho pour Lysons éditions. Merci à Maud Wlek d’avoir répondu à nos questions ! 

Retrouvez Maud Wlek sur sa page Facebook, ou sur la page officielle de Nayra.

Pour commander votre exemplaire (format standard), dédicacé par l’auteure et livré chez vous :

[Frais de port en sus : + 3,50€]

Pour commander votre exemplaire (format livre de poche), dédicacé par l’auteure et livré chez vous :

[Frais de port en sus : + 3,50€]

Livraison dans le monde entier*

*sauf conditions exceptionnelles.

Vous pouvez également acheter Nayra sur Amazon, au format standard ici (non dédicacé, mais frais de livraison à 0,01cts)

et au format de poche ici (non dédicacé, mais frais de livraison à 0,01cts).

lysonseditions.com

L’interview de Morgyane Kiinzah

Aujourd’hui nous faisons un Zoom sur Morgyane Kiinzah , auteure d’Engrenages, paru aux éditions Lysons depuis le 15 février 2017.

Elle s’est prêtée au jeu des 7 questions que nous lui avons posées pour que vous puissiez la connaître davantage !

1/ Comment avez-vous eu l’idée d’écrire Engrenages et pourquoi ?

 

Engrenages est le fruit d’une promesse faite, c’est le respect d’une parole donnée. J’ai beaucoup voyagé et j’ai également fait plusieurs rencontres mais il y a de ces rencontres qui bousculent toute votre existence et Engrenages est né de cette manière-là.

Dieu ne fait rien au hasard comme on le dit : il a donc mis sur mon chemin de belles personnes au bon moment, et depuis : Engrenages suit lentement mais sûrement sa destinée.


2/ Qu’est-ce qui est vrai et qu’est-ce qui est romancé dans Engrenages ?

 

Engrenages c’est une chaîne d’événements, un lien qui lie l’héroïne à toutes les autres filles du roman et on ne saurait les dissocier.
Tout est vrai, chaque événement relaté est réel à une seule différence : j’ai choisi délibérément d’écrire la fin telle que je l’ai rédigée afin de tirer la sonnette d’alarme sur ces drames anonymes. Les violences conjugales sont de plus en plus fréquentes ; elles ne cessent de croître avec leur lot de tragédies. L’immigration clandestine : on en parle tout le temps mais on ne parle jamais, sinon de très rares fois, de ses dessous, ses drames que vivent les personnes étrangères en situation irrégulière.

3/ Pour vous écrire, c’est…

c’est exister, c’est espérer, c’est panser des maux,  c’est vivre.

4/ Quels sont vos points communs avec l’héroïne de votre roman, Kafue ?

 

(Rires…)

On peut penser que nous sommes naïves, mais nous avons juste un cœur et une âme d’enfant. Nous savons voir le bon côté en chaque être que le destin met sur notre chemin.
Nous sommes persévérantes et déterminées et savons nous relever lorsque nous tombons. Nous ne faisons pas de l’échec une faiblesse mais une arme qui nous forge et nous rebâtit.

 

5/ Si vous pouviez mettre un terme à un ou plusieurs engrenages autres que ceux décrits dans votre roman, quels seraient-ils ?

 

Je voudrais bien répondre à cette question mais elle annoncerait immédiatement et de manière un peu précipitée les couleurs de ma prochaine parution.
On en rediscutera ? Promis !
(Rires)

6/ Vous avez fait carrière dans la musique, si vous deviez attribuer un genre musical à Engrenages, quel serait-il et pourquoi ?

 

J’ai écrit une chanson qui porte le prénom de l’héroïne d’Engrenages : »Kafue. »
Tout est parti de là, en réalité. Avant d’écrire Engrenages, j’ai pensé dénoncer ces fléaux en chanson. Et elle est plutôt douce et calme, transposée de manière contemporaine, comme j’aime. Engrenages serait donc à l’image de  »Timbuktu Fasso » de Fatoumata Diawara.

7/ Dans la vie, quelles sont les trois choses qui vous tiennent le plus à cœur ?

 

J’accorde un grand respect et une place de choix au Divin Créateur.
C’est assez personnel, mais souvent incompréhensible pour certains la relation que j’entretiens avec cette Bonté Suprême. Mais pour moi et les miens : elle fait de grandes choses.
Si je dois donc citer trois « choses » qui sont chères à mon cœur,  je dirai :
  • Dieu,
  • La famille,
  • Les ami(e)s.
Merci à tous.
Merci pour votre soutien.

 

Interview réalisée le 14 août 2017 par Leandro De Carvalho pour Lysons éditions. Merci à Morgyane Kiinzah d’avoir répondu à nos questions ! 

Retrouvez Morgyane Kiinzah sur sa page Facebook, ou sur la page officielle d'Engrenages.


 Format STANDARD, 23,5×15,5cm, Noir et Blanc, Pages intérieures crème, couverture mate, 152 pages.

Acheter votre exemplaire (format standard) dédicacé par l’auteure, livré chez vous [24,99€] :

[Frais de port en sus : + 3,50€]

                                                   

Acheter votre exemplaire (format livre de poche) dédicacé par l’auteure, livré chez vous [14,99€] :

[Frais de port en sus : + 3,50€]

                                                  

Vous pouvez également l’acheter sur Amazon ici (format standard, non dédicacé, mais livré pour seulement 0,01cts ! ou format livre de poche ici.)

lysonseditions.com