Archives pour l'étiquette égypte

Ouvrir son 3ème œil et découvrir les choses cachées !

Ouvrir votre 3ème œil vous donnera accès à des choses cachées de la vue et de la perception du commun des mortels. Il vous permettra de transcender votre condition humaine et de connaître des états modifiés de conscience. Votre troisième œil est celui qui est connecté à la source de toute connaissance, il est omniscient, omniprésent, même si vous ne lui prêtez pas attention ; grâce à lui, vous pouvez ressentir ce que pensent les gens, ce qu’ils vous cachent sans qu’ils aient besoin de vous le dire, vous pourrez vivre des expériences de pleine conscience et lever le voile sur les dimensions invisibles et accéder à des niveaux de conscience supérieurs.

Qu’est-ce que le troisième œil ?

Le troisième oeil (qu’on appelle également : “oeil de l’âme” ou “oeil intérieur“) désigne le regard au-delà de la matière. D’origine orientale, cette métaphore ésotérique et mystique reflète principalement la connaissance de soi. Symboliquement, il est ainsi représenté entre les sourcils, au milieu du front.

Certains auteurs, tels que le philosophe français René Descartes, ont suggéré que ce troisième œil illustre la glande pinéale, située entre les deux hémisphères du cerveau. Pour Descartes, il serait même “le siège de l’âme“.

Votre 3ème œil pourrait être celui de cette intuition que vous écoutez de temps en temps, sans lui avoir rien demandé, mais qui le fait naturellement car sa fonction est de vous aider, vous guider et vous protéger. Ici, elle aura une place considérable et vous montrera avec davantage de précision tout ce que vous devez savoir sur votre entourage, votre environnement et au-delà même des sentiments.  Vous saurez tout ce qu’il vous faut savoir et vous verrez tout ce qu’il vous faudra voir, sans réellement le comprendre, par quelque moyen que ce soit (rêves, signes, etc.), tout simplement.

Dans l’Égypte antique, l’œil d’Horus symbolisait la glande pinéale considérée par les Égyptiens comme la porte permettant de pénétrer dans des dimensions différentes à celle des hommes.

Voyons à présent comment ouvrir cette porte…

Un conseil : ne pas “tout” savoir peut également être bénéfique pour vous et vous protège selon l’expérience que vous êtes venus vivre sur Terre. Si vous n’ êtes pas certain(e) d’accepter les différentes réalités qui existent, de peur d’être perturbé(e) psychiquement, ne le faites pas. Attendez le bon moment, vous devez vous sentir prêt(e), ne le faites pas par simple curiosité !


Rituel pour ouvrir votre 3ème œil 

 


Ce qu’il vous faut :

  • De l’encens de Lotus,
  • Un petit bol d’eau,
  • Un petit bol de sel,
  • 1 bougie violette,
  • une pyramide ou un cristal.

Moment idéal pour le réaliser :

  • Un jour durant la Lune Croissante.

Tracez un cercle magique*. Placez tous vos ingrédients à l’intérieur du cercle, près de vous pour pouvoir les utiliser par la suite. N’oubliez pas d’allumer votre bougie violette et votre encens de Lotus.

Prenez une pyramide ou un morceau de cristal dans votre main et commencez à méditer sur votre volonté de découvrir les secrets cachés de la vie, de l’univers.

Dès que vous vous sentez prêt(e), saisissez le bol de sel dans une main, tout en maintenant la pyramide ou le cristal de l’autre, tournez-vous vers le nord et prononcez l’invocation suivante :

Je t’invoque, ô gardien de la tour du nord, par le sel de la terre.

Prenez la bougie, tournez-vous vers le sud et dites :

Je t’invoque, ô gardien de la tour du sud, par le feu sacré.

Prenez ensuite le bol d’eau, tournez-vous vers l’ouest et prononcez ceci :

Je t’invoque, ô gardien de la tour de l’ouest, par l’eau du ciel et des rivières.

Prenez l’encens de Lotus, tournez-vous vers l’est et dites :

Je t’invoque, ô gardien de la tour de l’est, avec ce l’air parfumé.

Restez tourné(e) vers l’est et ajoutez :

En la présence des gardiens des tours, et des quatre éléments,

Je te demande humblement, ô Asariel, d’ouvrir mon troisième œil.

Fais-moi voir le passé, le présent et le futur. Permets-moi de ressentir ce que les autres ressentent et d’accéder à toute sorte de connaissances.

Ainsi soit-il !

Continuez de méditer un moment, laissez-vous imprégner par l’énergie et visualisez votre troisième œil s’ouvrir. Vous pouvez ensuite sortir de votre cercle magique et laisser consumer votre bougie violette ainsi que l’encens sur votre autel.  S’il fait jour, reprenez vos activités ou s’il fait nuit, allez vous coucher. Vous ne tarderez pas dans les jours qui suivent à ressentir les effets de l’ouverture de votre troisième œil !

*Nous développerons dans un prochain article la création du cercle magique.

[Vous recevrez une Newsletter toutes les semaines pour vous prévenir de chaque nouvelle parution. Si vous n'avez pas notre Newsletter dans votre boîte mail principale, n'oubliez pas de vérifier vos spams.]

Retrouvez tous nos articles sur la page Facebook de Magie & Sciences Occultes !

Un grand mystère : d’où vient l’écriture ?

L’écriture : la mystérieuse invention qui a permis l’évolution !

Imaginez-vous un monde sans écriture… Impossible, me diriez-vous ! Et pour cause : nous en avons besoin tous les jours ! Voyons maintenant comment elle est née et tous ses bienfaits sur l’humanité…

L’article sur le Fantastique vous a beaucoup plu, j’en suis ravie. Il s’agissait d’évoquer les origines d’un univers qui porte la saga Nayra. Partant sur cette lancée des origines, j’aimerai évoquer avec vous aujourd’hui celles que nous affectionnons particulièrement, lecteurs et auteurs : l’écriture.


Qu’est-ce que l’écriture ?

Commençons par les basiques : qu’est-ce que l’écriture ? Il s’agit d’un moyen de communication, représentant le langage, à travers l’inscription de signes sur divers supports. Chaque culture possède sa propre graphie, mais respecte une même structure : le vocabulaire, la parole, la sémantique, la grammaire. Un système d’écriture est une méthode organisée et basée sur une langue pour conserver et transmettre des messages. Ces systèmes peuvent être classés en trois catégories : sémasiographies (bien que les spécialistes ne s’accordent pas à les considérer comme des écritures), écritures logographiques et écritures syllabiques.

D’où vient l’écriture ?

Selon certains, la Préhistoire se termine avec la naissance de l’écriture. Historiquement, l’écriture est née il y a 6000 ans, en Mésopotamie et en Égypte, et de manière presque simultanée, mais toutefois différenciée. Cependant, le développement récent des études de littératies mène à réévaluer les dates d’apparition de l’écriture. Le développement de l’écriture a sans doute été influencé par des exigences pragmatiques telles que la codification des lois, l’échange d’informations, l’enregistrement de l’histoire, la tenue des comptes financiers. Ainsi, l’écriture a permis la conservation de l’Histoire.

L’alphabet est un système d’écriture, composé d’un ensemble de symboles. « Les plus anciennes traces de l’ancêtre de tous les alphabets actuels se situent dans le désert du Sinaï aux alentours du xve siècle av. J.-C » (source Wikipédia).


Quelques auteurs de fantasy et de science-fiction ont inventé un alphabet imaginaire pour développer leurs univers : le tengwar (Le Seigneur des anneaux, J.R.R. Tolkien), l’énochien (John Dee)…

Certains systèmes religieux voyaient dans l’écriture une menace pour la transmission orale et l’ordre existant. D’ailleurs, selon un ancien mythe égyptien repris par Platon dans le Phèdre, l’écriture et le langage auraient été inventés par le dieu Thot , surnommé le “seigneur du temps” ; considéré comme celui qui détient le savoir et qui le transmet, comme l’incarnation de l’intelligence et de la parole, chargé de transmettre ses connaissances illimités, il aurait pour ce faire inventé l’écriture ! L’écriture aurait ainsi pour objectif de remettre de l’ordre, notamment en formant des systèmes juridiques, de conserver l’Histoire et de diffuser la connaissance.


L’impact de l’écriture

L’écriture a eu un fort impact culturel et social. Ces effets seront multipliés avec la mécanisation de l’écriture par l’imprimerie. Il n’y a qu’à constater tous les ouvrages qui se vendent par millions dans le monde et qui ont une influence considérable dans notre culture et notre manière de penser la vie et le monde.

La Bible, par exemple, s’est écoulée à plus de 2500 millions d’exemplaires à travers l’histoire ; Le Petit Livre rouge s’est vendu à plus de 900 millions d’exemplaires et le Coran à plus de 800 millions d’exemplaires ! Ces trois livres sont les plus vendus au monde depuis des siècles et n’ont jamais été détrônés jusqu’à ce jour ! Ces écrits ont des conséquences directes sur notre mode de vie, notre façon de penser et d’agir.

Selon les linguistes, sur environ 3000 langues répertoriées dans le monde, à peine une centaine s’écrivent.


En conclusion, je trouve passionnant de se dire que malgré les technologies dont nous disposons, nous ne sommes, à l’heure actuelle, sûrs de rien en ce qui concerne l’apparition de l’écriture. Chaque nouvelle découverte peut remettre en cause des pans d’histoire que nous tenions pour acquis.  Aujourd’hui encore, l’écriture reste donc un grand mystère car nul ne sait vraiment comment elle est apparue… seule certitude : sans elle, nous aurions bien du mal à expliquer l’univers, la vie et le monde, à communiquer, à immortaliser nos souvenirs, à nous divertir, à exprimer nos émotions, nos sentiments, développer notre imagination et laisser des traces pour aider les futures générations, car l’écriture est ce qui fait de nous des êtres humains à la pointe de l’évolution.

« L’écriture est la peinture de la voix », Voltaire.

Article rédigé par Maud Wlek (Auteure de Nayra).